4 choses à savoir avant de rencontrer les ethnies au Vietnam

Vietnam

Reconnu pour sa nature luxuriante et la beauté de ses paysages, le Vietnam fait partie des destinations préférées des voyageurs en Asie du Sud-Est. Mais ce pays est également connu pour son mode de vie et la diversité culturelle des ethnies minoritaires qui peuplent ses terres. En effet, il faut savoir que 54 ethnies ont été recensées à travers le Vietnam. Si vous prévoyez de partir à leur rencontre, voici 4 choses à savoir pour éviter d’éventuelles mauvaises surprises et ne pas agir à l’encontre de leurs coutumes.

Les différents groupes ethniques au Vietnam

Comme mentionné précédemment, le Vietnam abrite de multiples ethnies et la meilleure façon d’en apprendre plus sur sa culture et de partir à leur rencontre. Même si à la base vous avez prévu de profiter des belles plages, c’est une expérience particulièrement enrichissante qu’il ne faudrait surtout pas manquer.

Avec une cinquantaine d’ethnies réparties en son sein, il faut savoir qu’elles se sont formées au fil des siècles et il existe actuellement 8 groupes principaux d’ethnies : le Han, le Mpong-Dao, le Viet-Muong, le Kadai, le Malayo-Polynésien, le Tibéto-Birman, le Tay-Thai et le Mon-Khmer. Concernant les règles de vie à respecter avec les ethnies du Vietnam, sachez que chaque peuple possède sa propre culture, sa langue, son mode de vie et ses traditions.

Les tenues vestimentaires à privilégier

Puisque ces groupes ethniques sont répartis à travers le pays, vous les reconnaîtrez généralement à leur mode de vie très particulier. En effet, ils vivent généralement d’élevage d’animaux domestiques, de culture sur brûlis, de riziculture, de métiers artisanaux et parfois même de chasse. Mais vous les reconnaîtrez surtout en raison de leur tenue vestimentaire très particulière.

D’ailleurs si vous prévoyez de visiter des villages ethniques au Vietnam, vous devez savoir que ces ethnies sont particulièrement pudiques. Il convient donc d’éviter de vous balader torse nu, en maillot de bain ou encore avec des vêtements trop courts. De plus, il est conseillé de ne pas trop porter du blanc, car cette couleur est culturellement associée au deuil.

Adopter un comportement souriant et chaleureux dans les villages ethniques

Si vous voulez faire bonne impression à votre arrivée aux villages, souvenez-vous qu’un sourire est un très bon moyen pour entrer en contact avec quelqu’un. En effet, il est important de garder le sourire, mais aussi de vous montrer ouvert et chaleureux.

Même si vos hôtes sont des personnes très réservées, ils seront toujours hospitaliers à votre égard. À l’heure de votre départ, vous n’êtes pas obligé de dire « Au revoir », mais un grand sourire est une manière simple et respectueuse de remercier vos hôtes. Vous n’avez plus qu’à poursuivre votre circuit à travers le Vietnam !

Se renseigner sur les événements et les comportements à adopter lors des cultes et des cérémonies

Vous vous en doutez sûrement, mais la vie de ces groupes ethniques est rythmée par de nombreux cultes et cérémonies qui ont généralement lieu dans le village ou chez l’habitant. Pour éviter les malentendus, il est recommandé de vous renseigner sur les événements et les attitudes que vous devrez adopter.

Par exemple, les Ha Nhi de la province de Ha Giang signalent la tenue d’une cérémonie de chasse des mauvais esprits en suspendant un couteau ou une épée en bois au-dessus de leurs entrées. D’un autre côté, les jours de cultes chez les ethnies Thaï, Lao, Tay, Xa Pho et Giay sont reconnaissables grâce à la présence de faisceaux de feuilles vertes.

Vous découvrirez sûrement de nombreuses traditions lors d’un voyage hors des sentiers battus au Vietnam. Dans le cas où vous vous trouvez dans un village ethnique au moment d’une cérémonie, vous devez déposer vos sacs, vos chapeaux ou vos parapluies. Cela aura pour but de ne pas perturber les événements et de montrer votre respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.