Les bienfaits scientifiquement prouvés de l’huile d’olive

Les bienfaits de l'huile d'olive

L’huile d’olive est un aliment fondamental du régime méditerranéen, reconnu par tous comme l’alimentation saine par excellence et, depuis novembre 2010, reconnu comme patrimoine mondial de l’humanité.

Une huile miraculeuse

Grâce aux études et aux recherches médicales incessantes, l’huile extra vierge d’olive a vu confirmées ses propriétés salutaires et nutritionnelles en faisant augmenter la relation entre huile et santé.
Il s’agit en effet d’un aliment important qui se caractérise par le contenu élevé en grasses non-saturées et en substances antioxydantes comme les polyphénols, les vitamines et le carotène. On a aujourd’hui la confirmation des bienfaits de l’huile d’olive dans le contrôle du poids, dans la régulation des processus d’oxydations et dans la prévention de l’artériosclérose.

Elle est particulièrement indiquée pour la nutrition de l’enfant, de la personne âgée et du sportif à cause de la haute digérabilité et la présence d’antioxydants utile contre les radicaux libres, et pour la capacité de favoriser l’absorption de sels et vitamines.

Les diététiciens en particulier en conseillent l’utilisation pour rendre plus appétissante la nourriture et améliorer la santé des consommateurs. Elle ne se décompose pas, même lorsqu’elle frit, comme le font d’autres huiles, donnant lieu à formation de peroxydes et polymères, extrêmement nuisibles au foie, à l’estomac et au système circulatoire.

Des bienfaits (scientifiquement prouvés) de l’huile d’olive pour la santé

Dans ce domaine, la NFI – Nutrition Foundation of Italy, a mené des  études scientifiques qui confirment les bienfaits de l’huile d’olive comme part du régime méditerranéen (a base de nourriture d’origine végétale et riche en fruits secs, poisson, volaille, avec l’huile d’olive en tant qu’assaisonnement principal et une consommation modérée d’alcool) pour la santé et le bien-être et en particulier dans la prévention de l’obésité et de l’artériosclérose.

L’huile d’olive contre l’obésité

Dans la première étude sur l’huile et santé, ont été testés les effets du régime méditerranéen enrichi avec huile extra vierge d’olive sur le poids corporel et sur les processus d’oxydation comportés par le survenir de l’obésité.

Les chercheurs ont sélectionné 187 sujets à risque cardio-vasculaire élevé, qui ont été répartis en trois groupes au hasard, et qui pendant trois ans ont suivi un régime de type méditerranéen traditionnel ou simplement avec un bas apport en grasse, ou enrichi avec fruits secs (noix, noisettes et amandes) ou intégré avec huile extra vierge d’olive. Au début du régime et à la fin des trois ans de traitement ont été mesurés les paramètres anthropométriques (poids, indice de masse corporelle, circonférence abdominale) et la capacité totale antioxydante du plasma (TAC).

De l’analyse des résultats est ressorti que la capacité totale antioxydante du plasma était significativement plus élevée dans le groupe à régime avec huile extra vierge d’olive et dans le groupe à régime renforcé avec fruits secs, par rapport au groupe de contrôle. En particulier, à la fin de trois ans d’observation, dans les patients qui avaient suivi le régime méditerranéen additionné avec huile extra vierge d’olive, une capacité totale antioxydante du plasma élevée s’accompagnait positivement à une plus grande réduction du poids corporel.

Ces observations permettent de conclure que l’ajout d’huile extra vierge d’olive à un régime de type méditerranéen augmente le pouvoir antioxydant de l’organisme et influence positivement le poids. Ces aspects sont particulièrement importants dans la prévention cardio-vasculaire, surtout pour les individus à haut risque.

L’huile d’olive pour la santé cardiovasculaire

La deuxième étude menée par la NFI   a comparé les effets à court terme sur l’expression de gènes proathérogènes  de deux régimes méditerranéens traditionnels enrichis respectivement avec fruits secs et huile extra vierge d’olive, d’une part, avec un régime à contrôle standard ayant un contenu réduit en lipides (selon les indications de l’american Heart Association), d’autre part.

L’étude concernait 49 sujets (23 hommes et 26 femmes) d’âge compris entre 55 et 80 ans, à risque cardio-vasculaire élevé, asymptomatiques. Au début et à la fin de trois mois d’observation les auteurs ont évalué l’expression de quelques gènes impliqués dans le processus qui détermine l’artériosclérose, c’est-à-dire l’inflammation, la formation de cellules mousseuses et la thrombose.

L’ajout d’huile extra vierge d’olive au régime méditerranéen s’est révélé efficace dans le contrôle de l’expression génique, et surtout dans la réduction de l’expression de protéines responsables des processus inflammatoires et arterothrombotiques, dont la régulation joue un rôle clé dans la protection cardio-vasculaire. Ces observations permettent de conclure que les interventions de type alimentaire, et notamment la consommation régulière d’huile d’olive extra vierge, peuvent être efficace dans la prévention ou dans le contrôle de divers facteurs de risque cardio-vasculaire – obésité, oxydation, inflammation, thrombose. L’efficacité s’étend à la population à haut risque cardio-vasculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.