Que faut–il savoir pour bien rédiger les articles web ?

Bien rédiger les articles web

Incollables en orthographe et grammaire françaises, les rédacteurs web doivent connaître sur le bout des doigts la technique de la pyramide inversée. Phrases courtes et cohérentes, exactitude, densité correcte de mots clés et lois de proximité sont les ingrédients pour réussir un contenu Web. Zoom sur l’essentiel.

Cible et mots clés

L’internaute vient chercher des informations réelles et faciles à comprendre.  En premier lieu, il faut définir la cible du site. Ensuite,  il faut définir les mots clés.  Ils sont gage d’un bon positionnement du site. Attention néanmoins à ne pas tomber dans la sur-optimisation et à vouloir répéter les mots clés tout le long du texte : ce dernier sera indigeste aussi bien pour les lecteurs que pour les moteurs.

Pyramide inversée

Dans le premier tiers de l’article, le rédacteur doit répondre aux questions 5W+2H (What, Where, When, Who,  Why et How, How Much) pour satisfaire d’emblée le lecteur. Il suit ainsi la règle de la pyramide inversée.  Le titre et le chapeau devront contenir  le mot clé. Débuter le texte par le mot clé et placer les informations essentielles  dans  le coin gauche supérieur sont préconisés par les experts en stratégie de contenus.

Lisibilité

Un texte facile à lire est composé de phrases claires, courtes et cohérentes. Haro donc sur les expressions compliquées, nécessitant des efforts inutiles de la part du lecteur pour leur compréhension. Il faut favoriser l’usage de mots simples et de la forme verbale.

Enfin, un texte bien rédigé pour le web est un texte qui a subi au cours de son cycle d’écriture une amélioration croissante. Il ne faut jamais se dire que le premier est le bon et il faut chercher sans cesse à le corriger pour arriver à la quasi-perfection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.